Voie romaine Segodunum – Ad Silanum (Rodez vers Aubrac)

Posted By on 1 octobre 2012

Les Rutènes ont été des constructeurs de voies, de cités et inventeurs en métallurgie : ils ont équipé un vaste territoire dont nous pouvons avoir encore aujourd’hui et grâce à la recherche archéologique une certaine lisibilité.
Le travail présenté ici se fonde sur une volonté de recherche de l’équipe de bénévoles du club archéologie et patrimoine de la MJC de Rodez : sans ces collaborations et partages ce document n’aurait pas pu être réalisé.
Tenter d’apporter sa contribution pour définir un tracé précis des voies celto- romaines peut être présomptueux. Toutefois l’espace de recherche en archéologie doit être maintenu ouvert à toutes les générations. La méthode de travail est simple : la recherche (collective) sur le terrain de preuves de passage d’une voie de chars. Les indicateurs trouvés permettent alors de vérifier s’il s’agit d’une voie antique ou médiévale (voire moderne).
Nous avons recherché des «voies romaines» mais nous avons souvent trouvé des «voies gauloises». Nos ancêtres «les gaulois»  ont rassemblé le territoire grâce au travail des attelages. Ils ont construit d’un bout à l’autre des voies de chars résistantes aux siècles : ils ont traversé les rivières encaissées, ils ont taillé la pierre, ouvert des carrières au pic, organisé le ravitaillement et les étapes des voies.

Le colloque récent sur les Rutènes (novembre 2007 publié en 2011) et la publication de la carte archéologique ont actualisé les connaissances sur les périodes protohistorique et gallo-romaine.
Dans ce cadre, l’analyse du territoire rutène (GRUAT et IZAC-IMBERT 2011) est centrale et met en évidence la nécessité de repenser la compréhension du réseau routier en cohérence avec le continuum démontré entre périodes protohistorique et gallo-romaine.
Nous espérons que les questions soulevées dans ce document (quels liens entre territoire et voies, quelles méthodes d’analyse, quelle complémentarité entre sources historiques et approche archéologique, quelle prise en compte des contraintes de terrain …) contribueront à  poser différemment la recherche sur ce thème au cœur des problématiques scientifiques actuelles et porteur d’enjeux forts pour un patrimoine fragile et menacé.

 

Télécharger le dossier sur la voie romaine Rodez Enfrus

69 pages, 18 Mo, format .pdf

About The Author

Comments

Comments are closed.